Tschick (2015), Moby Dick (2015), Nathans Kinder (2016), Rapunzel (2016), Blutsschwestern und Blustbrüder (2017), Macho Man (2017), Ein Bruder Namens Martin (2017), Illusionen einer Ehe (2018)

Benjamin Wendel a étudié l'art dramatique jusqu'à fin 2014, et pendant cette période il a été engagé à plusieurs reprises au Nationaltheater Mannheim et au Neuen Ensemble au Felina Theater Mannheim, puis au Theater am Puls Schwetzingen. Fin 2015, il a joué pour le Regionaltheater Abnobamons. Il est arrivé en 2015 à Offenburg au BAAL novo Theater Eurodistrict, dans un premier temps comme comédien invité, et depuis juin 2016, il est membre de la troupe.