Directeur artistique, auteur, metteur en scène, scénographe

Faire du théâtre signifie, pour Edzard Schoppmann, prendre position, autant sur le plan artistique qu’en matière de politique sociale. L’art n’existe pas que pour l’art. L’art (théâtral) ne peut être vivant et contemporain que s’il se fonde sur un dialogue avec les hommes et la société. Toutefois l’art ne doit pas être réduit à un acte aux intentions purement politiques. Le devoir de l’artiste est d’observer la société sous un angle qui lui est propre, de s’y frotter un tant soit peu, mais aussi de voir comment s’en accommoder.
Tel est le crédo artistique d’Edzard Schoppmann. Ses principales influences viennent des grands dramaturges modernes : Bertold Brecht, Peter Brook et Ariane Mnouchkine. Ainsi, dans la plupart de ses travaux, il mêle éléments épiques, interculturalité, mouvement des corps et sensualité, le tout dans un minimalisme scénique et esthétique évocateur.

Edzard a suivi ses études d’art dramatique à Berlin. Il a ensuite été comédien dans de nombreuses villes et théâtres avant d’initier ses propres projets. Il est le fondateur du BAAL novo Theater Eurodistrict.