de Pierre Kretz

Création 01.11.2019 Langues: Alsacien, Francais, Allemand

Auteur
Pierre Kretz
Mise en scèn
Edzard Schoppmann

Deuxième partie de la trilogie « Histoire contre l’oubli – Une saga franco-allemande »

L’Alsace dans les années 40 et 50 : Jeux d’enfants et fêtes de villages pendant la période nazie, histoires d’amour sur fond d’occupation allemande, travailleurs forcés français, chasse aux maires nazis et aux collaborateurs après la capitulation, le retour des soldats, le bonheur de pouvoir manger à sa faim, la première voiture… Inspiré par les histoires et les témoignages très personnels des « anciens », Edzard Schoppmann, Directeur du théâtre, dépeint ici un morceau d’histoire de l’Alsace. Une région qui, sans cesse ballotée entre l’Allemagne et la France pendant des centenaires, deviendra le berceau d’une Europe réconciliée ayant Strasbourg pour capitale.

Comme dans un album pour poésie où images, chansons et scénettes sont précieusement conservées, la pièce accompagne la vie de trois filles qui sont nées et ont grandi pendant l‘après-guerre, à Tannhaus, un village d’Alsace… Un village qui porte les empreintes de son passé historique, appartenant tour à tour à l’Allemagne ou à la France pendant des centenaires. C’est l’histoire d’une enfance et d’une jeunesse qui sont ici relatées, pleines d’aventures, de souffrances, de nostalgie et de moments de bonheur – de grandes histoires dans de petites histoires, que la vie a écrit.

Le projet fait partie de la trilogie „Histoires contre l’oubli ». La troupe monte durant le temps de la série des installations artistiques, des expositions et des pièces de théâtre, ayant pour thème l’Europe de l’après-guerre. En 2017, « Sœurs et frères de sang », la première partie de la trilogie dont l’histoire se situait dans l’Ortenau des années 40 et 50, a rencontré un énorme succès dans les villes et les communes de la région.

La pièce se joue à ciel ouvert, sur et devant une énorme remorque transformée pour l’occasion en maison à trois étages, une boîte à histoires pleines de rebondissements. Les partenaires du nouveau projet sont les artistes de la troupe „Arsène“ résidant à Wolxheim, un petit village d’Alsace, et qui accompagnera la pièce de théâtre avec une installation- performance artistique itinérante.